.
Please update your Flash Player to view content.

Heure de Montréal

Heure de Kinshasa

Heure de Bruxelles

Heure de Pekin

Heure de Sydney

Le verset de la Semaine

Si tu te couches, tu seras sans crainte; Et quand tu seras couché, ton sommeil sera doux. Ne redoute ni une terreur soudaine, Ni une attaque de la part des méchants;…

Proverbes 3:24-25

Les Orateurs de la Semaine

Past. Fernand Saint-Louis Québec / Canada

DR. Emmanuel Kama Le Saron / Belgique

EV. Fernand Legrand Belgique/ Ciel

La Pensée de la semaine ( À venir)

By: Fr. Axel kibau Fefe

SR. Mélanie Hébert Source d'eau vive / Québec

Past. Nina Mabouadi France

PAST. IRVIN BAXTER Les temps de la fin / États-Unis

La vidéo de la Semaine

Témoignage de conversion

Pasteur Franck Alexandre raconte sa délivrance
Soyons connectés au Réseau Média Christ

Le gouvernement israélien a approuvé ce dimanche 31 janvier la création d'une zone de prière distincte au Mur des Lamentations pour les juifs non orthodoxes et les « Femmes du Mur » qui entendent pratiquer leur religion sur un pied d'égalité avec les hommes. Dans la zone orthodoxe, hommes et femmes continueront de prier séparément.

C'est une décision qualifiée d'historique dans les milieux religieux en Israël. Et pourtant, elle ne fait pas l'unanimité. Loin de là même. La plupart des ministres des partis religieux du gouvernement israélien ont voté contre.

Ezrat Yisrael – c’est le nom de la nouvelle zone de prières – ne devrait voir le jour que dans deux ans. Située au sud de l'actuelle esplanade du Mur des Lamentations, elle permettra les prières mixtes hommes et femmes, et aussi pour ces dernières le port du châle de prières et des phylactères.

« La décision du gouvernement au sujet de la troisième esplanade de prière près du Mur des Lamentations est une très bonne décision à mes yeux, estime Peggy Cidor, une militante féministe. Ça permet aux juifs des courants libéraux de lire des prières dans lesquelles hommes et femmes prient ensemble et de leur donner un accès acceptable, respectable alors qu’ils étaient jusqu’à présent obligés de se cacher ou d’aller dans des coins où personne ne pouvait les voir. »

Mais tout n'est pas joué. Les députés ultra-orthodoxes s'opposent à ce projet, et le ministre des Cultes a d'ores et déjà indiqué qu'il avait l'intention d'en bloquer le financement.

Avec rfi

Le Réseau Média Christ

Les Nouvelles Chrétiennes

Radio Témoignage